Headcanon Le clan Falzhar des Dwemers de Bordeciel

Daichi

Administrateur
Membre du personnel
Messages
1 160
Discord
Daichi#0901
Le clan Falzhar - un des trois clans dwemeris de Tamriel

[Ce petit texte part du principe que les ruines Dwemers ne sont pas présentes à la surface de Bordeciel, et qu'avant les évènements de Skyrim, on ignorait leur présence sur ce territoire. C'est un simple petit délire de ma part, essayant de garder les bons côtés du lore en retirant les mauvais, tout en espérant créer quelque-chose d'intéressant. N'hésitez pas à dire tout ce qui vous passe par la tête. Sur ce, bonne lecture !]

--------------------------------------------​

- Rapport sur les découvertes actuelles concernant les Dwemers de Bordeciel - Darus Senixo, envoyé du Groupement de recherche des ruines antiques de Tamriel, 4E175 -

~~~​

I - Après le Grand Ravage

C'est une passion qui rend dingue la plupart de nos jeunes chercheurs, en ce deuxième siècle de l'ère quatrième. Tous se ruent vers la province du nord, et même dans les territoires voisins, afin de découvrir des mystères encore plus grands encore que ceux révélés par le Grand Ravage, en 4E122. Depuis ce jour où les terres du nord ont été englouties, toutes nos connaissances sur les dwemers - un peuple dont les mystères se faisaient de plus en plus rares - ont été remises en doute.

Lors des fouilles des ruines de Fortdhivers qui avaient pour but de trouver des survivants à cet effondrement soudain des côtes de la capitale, certains témoignaient avoir été attaqués par un insecte géant. Du moins, c'est ainsi que lui le décrivait. Une espèce créature bipède voutée, aux ailes pendantes, à la dentition acérée, sans yeux, à la carapace noire, sauf sur la tête et certains endroits du corps, qui étaient couvert d'une immonde peau blanche, couverte de boutons et de petits poils. Si ce poltron de garde n'avait pas fuit plutôt que de l'abattre, nous aurions pu découvrir plus tôt de quoi il s'agissait en réalité et calmer les restes de la population locale. Enfin, dans une certaine mesure, car ce n'était pas une créature venue tout droit de l'Oblivion, ni de fantômes comme certains autres survivants le laissaient entendre, mais d'une créature tout de même. Il s'agissait simplement d'un Falmer.
Oui, un Falmer.

Ces espèces de gobelins des cavernes, souvent associés dans les superstitions communes aux gobelins de Mauloch, ainsi qu'aux malédictions locales et vols de bétail, ne sont pas que des menaces pour les jeunes Nordiques qui refusent d'obéir à leurs parents. Du moins, depuis 4E122, nous en sommes absolument certains : il s'agit bien là des fameux Falmers, les antiques et démoniaques Elfes des Neiges. Mais je ne m'attarderai pas sur eux dans ce rapport, ça n'est pas mon domaine d’expertise, et de nombreux chercheurs sont également partis à Griffenoire afin de rapporter des documents à leur sujet. Leur histoire est cependant très liée à celle des Dwemers de Bordeciel.

Lorsque nous avons découvert de quelle menace étaient victimes les volontaires des fouilles de Fortdhivers, nous sommes partis en exploration, et avons trouvé une entrée de grotte - dévoilée par l'effondrement de toute la falaise. Cela ne nous a tout d'abord pas interpelé, et nous avions comme objectif de la condamner afin de protéger les réfugiés alentours, mais certains souhaitaient l'explorer afin de voir si elle menait à un nid de Falmer, et si ce tunnel menait à d'autres potentielles entrées à condamner. En parcourant ces boyaux rocheux, nous sommes tombés sur une tasse. Non pas une simple tasse (ce qui serait malgré tout peu commode dans un endroit si singulier) : une tasse en "cuivre". En allant plus loin, nous avons trouvé une immense quantité de fientes et d’œufs brillants dans le noir, et les quelques petits cliquetis que nous avons entendus dans l'obscurité nous ont convaincus de faire vite demi-tour et de condamner le passage. Si nous devions tous les condamner, nous les trouverons depuis l'extérieur.

Nous avons étudié longuement cette tasse, et elle n'était absolument pas composée de cuivre. Nous n'étions pas des chercheurs spécialisé pour les Dwemers, nous n'étions jamais partis en Morrowind de part la situation catastrophique de cette province depuis l'Année Écarlate, et Martelfell était dans une situation politique bien trop critique pour que nous nous y aventurions. Mais nous avions déjà étudié des artéfacts dwemers rapportés à la capitale de l'Empire, et la nature de cette tasse ne laissait aucun doute : elle était d'origine Dwemer. Il était absolument impossible que cette tasse ai été déposée là par quelqu'un qui l'avait sur lui (une tasse peut-être gagnée aux jeux ou récupérée dans une cargaison volée), cet endroit n'était lié à aucune grotte connue des environs de la châtellerie. Soit la grotte menait bien, bien plus loin (ce dont nous avions énormément de doute à l'époque - qu'est-ce que nous nous trompions), soit cette tasse avait été créée dans ces souterrains. Lorsque cette nouvelle s'est sue à la Cité impériale, une légion de chercheurs s'est empressée de se rendre en Fortdhivers - ce qui énerva profondément les habitants, attendant plutôt un soutien impérial à la place d'un convoi de chercheurs à la recherche de tasse.

Bien entendu, cette grotte n'était pas la seule, et les chercheurs se sont ainsi amusés à toute les explorer, pensant pouvoir aisément affronter ces insectes. Cela était vrai, ils ne leur posait pas trop de problème, au début. D'autres chercheurs dégagèrent l'accès à la grotte que nous avions exploré, s'enfonçant pendant plusieurs jours toujours plus loin. Ces grottes infestées de Falmers semblaient ne pas avoir de fin, et auraient très bien pu être créées par Shalidor tellement les chercheurs se perdaient dedans. C'est un mois plus tard, après que la moitié des chercheurs se soient fait dévorer par ces monstres, et que la plupart des autres souhaitèrent partir que nous l'avons trouvée.
Il s'agissait d'abord d'un tunnel comme les autres, mais décorés de piliers gravés, avec un sol et des murs plats, ainsi que quelques aménagements : d'étranges lanternes étaient pendues au plafond, desquelles émanait une lumière bleue, il y avait des objets en "cuivre" étalés sur le sol, et nous avons même trouvé une décoration murale faite de ce même matériaux. Il ne nous a pas fallu longtemps pour comprendre qu'il ne s'agissait pas de constructions falmeri, bien qu'il y avait une forte présence de sacs d’œufs et de fiente éparpillés sur les murs (ça, et même sans en connaître beaucoup sur eux à l'époque, nous étions certains qu'il s'agissait des Falmers). L'ancienne appartenance de cette ruine était claire. Il s'agissait de la première ruine dwemer découverte en Bordeciel.

Nous n'avons pas pu explorer plus loin, à cause du nombre absolument inimaginable de ces immondes créatures dans ces souterrains et ruines (dont elles semblent s'être approprié, préférant les cavernes pour l'élevage de leurs "insectes" étranges). Mais il ne s'agissait pas de la plus grande découverte de cette cent-vingt-troisième année de l'ère quatrième.


II - Griffenoire

Deux mois plus tard, alors que toujours plus de chercheurs de tous horizons débarquaient dans les ruines de l'ancienne capitale (ce qui permis d'ailleurs de lui redonner plus d'intérêt et d'accélérer sa reconstruction - certains se sont même installés ici), on entendit parler d'une immense grotte. Les chercheurs avaient exploré les ruines dwemers, et établi leur campement principal dedans, l'ayant aménagé et vidé de toute menace (y compris les dernières machines fonctionnelles se trouvant dans une pièce fermée, non explorée par les Falmers - il n'y eu qu'un seul mort, fort heureusement). En s'enfonçant plus loin, ils trouvèrent une grotte gigantesque, au plafond si haut qu'il semblait être le ciel nocturne, parsemé "d'étoiles" bleu fluorescent. De ce même plafond pendait des lianes, ou racines brillantes, et sur le sol et les murs se trouvaient des champignons géants, de cette même couleur. Le sol possédait des pavés dorés, il y avait des décorations et des stèles un peu partout, et encore mieux : une ville en ruine. Mais surtout, cette immense caverne, qui s'étendait à perte de vue, grouillait de ces elfes maudits.

La suite est aisément devinable : il fallu explorer cet endroit à tâtons, sans faire le moindre bruit, sans utiliser de lumière (car même si les Falmers étaient aveugles, ils sentaient de très loin la chaleur de la lumière, même magique), en nous fiant uniquement à celle émise par les plantes, quelques lanternes et "soleils artificiels" (émettant une lumière orangée, cette fois). Il nous fallu également nous couvrir de fientes d'insectes, omniprésents dans ces lieux, afin de ne pas attirer leur odeur. Nous explorions donc un endroit extrêmement dangereux, dans un froid intense, le nez bousillé, et sans beaucoup de lumière.
Cette grotte était aussi grande qu'une châtellerie, et découpée en d'autres petites grottes. Et elle comportait énormément de ruines Dwemer. Nous n'avons pu explorer que les plus petites et isolées (des bastions et centres d'assemblage, ainsi qu'un potentiel télescope), et avions l'impression de redécouvrir toute une civilisation.

Aujourd'hui, cette grotte s'appelle Griffenoire - ou plutôt, le Cerle Nord de Griffenoire, s'étendant de Fortdhivers jusqu'au nord d'Estemarche, en passant par le Clos. Les Dwemers semblaient l'appeler "FalZhardum Din", ou "les sombres profondeurs du royaume" (voire "profondeurs les plus sombres du royaume"). Comme nous n'avons jamais trouvé de trace des Dwemers sur la surface de Bordeciel, nous avons émis deux hypothèses :
- soit les Dwemers considéraient Tamriel comme leur royaume, et ont ainsi appelé cet endroit ainsi ;
- soit cette Griffenoire s'étend encore plus loin jusqu'en Morrowind.
D'après moi, il s'agit d'un peu des deux. Au point le plus à l'est de ce cercle, nous avons trouvé des stèles et piliers gravés, que les Dwemers utilisaient autant pour soutenir des structures que pour illustrer des évènements et raconter des histoires. Les gravures semblaient définir un voyage et de l'exploration souterraine, à base de forage principalement. Mais surtout, il y avait une sorte d'amas d'immenses rochers, comme si ces Dwemers avaient condamné cet accès, et, entourant cet accès, une arche, décorée non pas avec les "visages" habituels des ruines de Griffenoire, mais des visages colériques, menaçants, comme si ce qui se trouvait derrière cette ancienne entrée était leur ennemi. Et, logiquement, si cette entrée se trouve à l'est, elle donne sur les souterrains des Monts Vélothis. Et donc sur Morrowind.
Je ne dis pas que Griffenoire va jusqu'en Morrowind, mais les Dwemers l'ont sûrement découverte dans ces montagnes. Ce qu'il s'est passé ensuite, nous n'avons aucun moyen sûr de le savoir. Cependant, nous penchons plutôt pour une guerre entre deux clans dwemers. Cette information semble se confirmer de part les quelques gravures trouvées à certains endroits : le terme "Falzhar" est régulièrement utilisé. Est-ce une manière plus courte de désigner Griffenoire ? Ou bien se définissent-ils ainsi ? Nous l'ignorons, mais c'est ainsi que nous les appelons : les Dwemers Falzhar. Un des trois clans connus des Dwemers, avec ceux de Morrowind, et le clan Rourken de Martelfell. Il y aurait donc eu une séparation avec les Dwemers de Morrowind, avec la fondation d'un nouveau clan.

Ce clan, au niveau architectural, n'a rien à voir avec ceux de Morrowind. Le terrain n'étant absolument pas le même, et Griffenoire étant un endroit grandiose, ils préférèrent tailler la pierre, baser leurs structures sur quelque-chose d'éternel, peut-être à leur image. D'après les notes datant de la première ère, les Dwemers se considéraient supérieurs aux autres races, et se voyaient comme des dieux sur terre (raison pour laquelle ils ne semblaient pas avoir de dieux - du moins, pas des dieux comme nous l'entendons nous). Ces immenses constructions, creusées dans la pierre (les ruines s'étendent bien plus loin que juste Griffenoire) sont bien plus majestueuses que celles de Morrowind, plus petites, confinées, adaptées à un territoire instable. Le territoire fortement rocheux de Bordeciel et ses immenses cavernes étaient peut-être le moyen idéal pour eux d'affirmer leur grandeur, et leur aspect éternel et statique (et c'est plutôt réussi : ces structures et gravures ont tenues jusqu'à aujourd'hui). Tout est décoré : les bibelots, les meubles, les automates, les bâtiments, tout. Et tant mieux : les Dwemers aiment raconter des histoires via ces gravures et décorations, bien qu'il ne s'agisse presque jamais de texte, et nous laisse dans une gênante et constante interprétation de leur histoire. Il y a cependant une différence qui m'a perturbé : il n'existe aucune statue ni représentation fidèle de Dwemer parmi ces ruines. C'est étrange qu'ils se considèrent si grands, si parfaits, et aiment tant la décoration, mais ne se soient pas représentés comme le faisaient les Dwemers de Morrowind (peut-être est-ce là la réponse : cherchaient-ils à tout faire différemment ?).

Niveau technique, ils se démarquent aussi de leurs cousins : les quelques machines que nous avons trouvées comportaient des gemmes spirituelles dans leur coeur (et certains immenses automates avaient même un coeur qui continuaient de fonctionner après qu'il ai été extrait de son porteur). Nous n'avons trouvé aucune note sur un procédé semblable en Morrowind. L'énergie qu'ils tiraient du volcan leur permettait peut-être de les faire fonctionner, ce qui était impossible si loin de Vvardenfell. Est-ce pour cela que ces deux clans se sont séparés ? Leurs idéologies et plans étaient-ils si différents qu'ils se sont livrés batailles et ont coupé tout contact entre eux en condamnant l'accès ? Peut-être pouvons-nous en apprendre plus en creusant cette paroi, mais c'est une entreprise folle, et peine perdue à cause des actuels habitants de Griffenoire.

Ces soleils artificiels, ces automates au fonctionnement différent, ces planétariums et télescopes captant la lumière des étoiles, tout ça est très différent de ce que les notes de Morrowind contiennent. Certains y voient des similitudes avec le clan Rourken, et comme Griffenoire s'étend jusqu'à la Crervasse (le Cercle Ouest de Griffenoire, connecté à Markarth, au style des Rourkens), on peut penser que ces deux clans se sont échangé des techniques (la distance avec l'activité volcanique de Morrowind les ont sans doute poussé à s'entre-aider, tout en restant deux clans fortement distincts). Ce qui est sûr, c'est que les Falmers ont un lien avec ce clan, au vu des gravures que nous avons pu voir, représentant des êtres humanoïdes plus petits que les Dwemers (représentation sûrement symbolique), et le fait que les quelques automates restants n'attaquaient jamais les Falmers. Peut-être les ont-ils recueillis, et s'en sont servis d'esclaves ? Leurs âmes servaient-elles à l'alimentation des machines ? Ou bien étaient-ils alliés, et les Falmers ont enseigné une partie de leur magie aux Dwemers ?

Nous avons découvert cette année même l'existence d'un troisième cercle, le cercle Sud, le plus petit, ne comportant que la Brèche et une partie des Montagnes de Jerall. Peut-être en apprendrons-nous plus sur ce clan, sur les éventuels contacts qu'elle a pu avoir avec ses voisins de l'est (j'en doute - ceux-ci les ont probablement considérés comme morts), et je l'espère, d'autres accès de Griffenoire, peut-être non pas en tant que souterrain de Bordeciel, mais souterrain de Tamriel toute entière...
 
Dernière édition:

Jiub

Membre
Messages
97
Super intéressant ! J'adore l'approche scientifique que tu as adopté et les pistes que tu mentionnes concernant l'existence de Griffenoire et son étendue. Les théories concernant les Falmers sont tout aussi intéressantes (d'ailleurs, les Falmers sont-ils déjà mentionnés avant Skyrim, dans un livre quelconque ? Ou est-ce une création de TES V ?)

[Ce petit texte part du principe que les ruines Dwemers ne sont pas présentes à la surface de Bordeciel, et qu'avant les évènements de Skyrim, on ignorait leur présence sur ce territoire. C'est un simple petit délire de ma part, essayant de garder les bons côtés du lore en retirant les mauvais, tout en espérant créer quelque-chose d'intéressant. N'hésitez pas à dire tout ce qui vous passe par la tête. Sur ce, bonne lecture !]
Rien de plus qu'une Cassure du Dragon, une de plus ou une de moins... :todd:
 
Dernière édition:

Daichi

Administrateur
Membre du personnel
Messages
1 160
Discord
Daichi#0901
Merki !! <3 Ça me motive à en écrire d'autres ! J'aime compléter les petits trous du lore comme ça. Une approche inspirée de C0DA je dirais.

Les Falmers sont mentionnés dans le PGE1, mais en tant qu'Elfes des Neiges (les termes en "mer" étaient bien plus courants dans ce PGE). Leur histoire est aussi racontée dans les autres jeux (surtout dans les autres jeux). Mais c'est bien Skyrim qui les montre pour la première fois, et imagine leur apparence, leur histoire post-bataille de Moesring, leur relation avec les Dwemers, etc.
Dans Bloodmoon, une théorie disait que les Riekelin étaient ce que sont devenus les Elfes des Neiges. Je sais plus s'il y a eu confirmation, mais il est facile de se dire que du coup c'est faux. Perso, j'imagine que ce sont aussi des Falmers, mais qui ont évolué différemment.
PS : un autre Headcanon arrive sur les Falmers ! C'est lui que je voulais poster à la base, mais je devais d'abord parler des Dwemers.

Et oui, les fameuses... D'ailleurs j'ai aussi des trucs sur le culte draconique et Alduin, le tout lié avec une Cassure du Dragon.
 
Dernière édition:

Jiub

Membre
Messages
97
Merki !! <3 Ça me motive à en écrire d'autres ! J'aime compléter les petits trous du lore comme ça. Une approche C0DAesque dans un sens.

Les Falmers sont mentionnés dans le PGE1, mais en tant qu'Elfes des Neiges (les termes en "mer" étaient bien plus courants dans ce PGE). Leur histoire est aussi racontée dans les autres jeux (surtout dans les autres jeux). Mais c'est bien Skyrim qui les montre pour la première fois, et imagine leur apparence, leur histoire post-bataille de Moesring, leur relation avec les Dwemers, etc.
Dans Bloodmoon, une théorie disait que les Riekelin étaient ce que sont devenus les Elfes des Neiges. Je sais plus s'il y a eu confirmation, mais il est facile de se dire que du coup c'est faux. Perso, j'imagine que ce sont aussi des Falmers, mais qui ont évolué différemment.
PS : un autre Headcanon arrive sur les Falmers ! C'est lui que je voulais poster à la base, mais je devais d'abord parler des Dwemers.

Et oui, les fameuses... D'ailleurs j'ai aussi des trucs sur le culte draconique et Alduin, le tout lié avec une Cassure du Dragon.
Je t'encourage à le faire ! Mais que veux tu dire par approche C0DAesque ? Tu veux dire à la manière de Kirkbride et de ses écrits formant une sorte d'univers étendu ?

J'aurai du me douter que leur première mention émanait du Petit Guide de l'Empire. Pour les Riekelin, je ne me suis jamais posé aucune question sur eux, les ayant toujours considérés comme des sortes de gobelins locaux de Solstheim. Mais je suis désormais intrigué par ta théorie sur leur origine elfique, comme pour ce que tu comptes raconter à propos des Falmers et d'Alduin
 

Daichi

Administrateur
Membre du personnel
Messages
1 160
Discord
Daichi#0901
Plutôt : le canon n'existe pas, tout peut-être canon. Ce qui est bien à vos yeux est canon, ce qui est naze pas ne l'est pas.
C0DA est un exemple qui nous invite à créer notre propre canon, à garder ce qui est bien et rejeter ce qu'on trouve mauvais, ou le réécrire. D'où "le canon n'existe pas".
Bien sûr, je ne suis pas 100 % partisan de cela : ça reste du headcanon, le canon c'est malheureusement ce que Bethesda/Zenimax online fait en ce moment avec le lore. Il ne faut pas tenter d'imposer sa version, c'est juste un kiff personnel si on aime créer et imaginer des univers.

Le truc sur les Falmers est plus long encore, ça dépeint surtout leur société actuelle (donc chose qu'on ne voit absolument pas dans Skyrim - c'est quelque-chose de compliqué à illustrer en même temps, mais la forme que prendra mon topic sera un exemple de ce qui aurait pu y avoir dans Skyrim).
 
Haut