Lore Hermaeus Mora, la mémoire de l'ancien Temps

Svartalfar

Membre
Messages
152
Hermaus Mora, l'Homme des Bois, le Gardien de la Connaissance et de la Mémoire, le truc indicible dont on invoque les rejetons dans Starcrawler... Ce Prince daedroth est une entité mystérieuse à plus d'un titre. Il a longtemps été suspecté d'être l'Anticipation de Nérévar, même si cette théorie s'est évaporée avec le temps. Et justement, le temps, il y est lié d'assez intime manière.

En effet selon les Impériaux, le Jardinier des Hommes est certes un Prince, mais qui aurait été créé au moment de la mortalité, au tout début des temps donc. Or, la création de la mortalité étant advenu à de nombreuses reprises (puisqu'Alduin a dévoré le monde plus d'une fois), cela signifierait qu'il conserve dans son plan des souvenirs et connaissances de ces différents kalpas.
Une autre théorie, qui n'est pas totalement incompatible, fait consensus : si Peryite se rêve en prochain Akatosh et Azura en future Lorkhan, Herma Mora a fait lui le chemin inverse. Plutôt qu'une Anticipation il est, à l'instar des Coins de la Maison des Troubles (Molag Bal, Mehrunes Dagon, Malacath et Shéogorath), un écho, la forme dévoyée d'une entité autrement plus puissante. Auparavant, Hoermius était le Temps, peut-être même l'originel, le premier à avoir incarné le temps des mortels. Son rôle de gardien de la connaissance et de la mémoire reflète cela car après tout, connaissances et mémoire ne sont que la preuve du passage du Temps. C'est en partie pour cela que son plan est rempli de fantômes : les spectres sont un souvenir, de la mémoire mortelle attachée à une âme et contenue dans une enveloppe de fortune, caricature de l'originale : l'ectoplasme (de ecto : en dehors et plasma : la forme).

Hermaeus Mora et ses quêtes aux mortels
Ce rôle antédiluvien d'Hormaius a semble-t-il été noté, puisqu'il fait encore pleinement parti de plusieurs panthéons. Il est, selon la mythologie khajiiti, le plus ancien des Princes, l'aîné de la deuxième portée. Les Nordiques en font un des dieux des épreuves, une entité de mauvaise augure qui a déjà presque réussi à les changer en Elfes. Pour les Bosmers, il est Herma-Mora, l'esprit malin (et tricheur) des forêts. Mais la plupart du temps, l'Oeil d'or n'a pas besoin des mortels : ce sont eux qui le sollicitent, en quête de savoirs. Il intervient surtout lorsque ses attributions sont menacées. Ainsi, lorsqu'il a perdu dans la Marche de la Camarde ou encore au lac Halcyon, lorsqu'une Néréide cherche à créer une pierre d'eau pour sauver son lac, en drainant pour cela la mémoire des mortels qu'elle a assemblé. Pour certains, l'eau est la mémoire* et Hermora incarne les marées soit, son flux et reflux. Or, la Néréide chercherait là à percer un trou dans l'océan mémoriel, afin d'alimenter son lac. Impardonnable pour son Gardien.

* Même si cela n'est éventuellement pas vrai, la pierre convertit semble-t-il quelque chose en eau.

Hermaeus Mora pour le mod
Même si l'Oghma Infinitum serait intéressant pour apporter un boost au PJ, je ne pense pas qu'il ait besoin de ça. Non, le mieux à faire serait d'exploiter le côté connaissance et mémoire du Prince : en échange d'un service, il peut nous enseigner des savoirs mystérieux. Comment révéler les pouvoirs de l'ectoplasme, par exemple.

Dans ectoplasme, il y a plasme, que l'on retrouve entre autre dans "plasme azur", la "matière" à partir de laquelle les corps des habitants de Havreglace sont formés. Ce plasme est le "corps" du fantôme, son organe sensoriel (il a une propriété alchimique de détection des animaux) qui retient son essence. On peut partir du principe qu'il existe une petite quantité de ce "créatium" dans l'atmosphère de Nirn ou que le fantôme lorsqu'il se forme accrète une partie de la créatia environnante, la chargeant en intention. Mais il ne forme pas un véritable corps aussi, on peut supposer que ce plasme est beaucoup moins concentré, moins puissant, ou que des règles spécifiques à Mundus empêchent de générer un corps véritable pour les morts.
Il n'empêche que l'on peut bâtir un système de craft (artificiel hein), à partir de ce matériau. Apprendre des sorts ou des rituels qui permettraient de l'extraire de l'atmosphère/des os ou de le concentrer par exemple, afin de faire jaillir des fantômes-compagnons ou gardiens, de le raffiner pour l'employer dans des créations d'entités plus puissantes bref, jouer au sorcier.

Autres possibilités, plus simples à mettre en place :
  • faire un préquelle à Dragonborn, avec un artefact à retrouver dans une ruine falmer/nordique sur Solstheim (mais pas un Livre noir).
  • rapporter un artefact contenant l'âme d'une créature très ancienne (un Dreugh par exemple) à son champion local.
  • aller en Apocrypha chercher un mage qui s'y est récemment perdu.
 
Dernière édition:

Nérévar42

Membre
Messages
680
Hermaeus Mora, je pense, tient une place essentielle dans la rimambelle des princes Daedras cherchant à modifier le cours des kalpas : Nocturne souhaite voir les kalpas mourir dans l'obscurité, Péryite a pour objectif de devenir le nouveau temps du prochain kalpa (et peut-être de le rester à jamais ?), Namira s'entête à jouir de la destruction de chaque kalpa sans comprendre qu'elle n'empêchera pas le prochain. Mais Hermaeus cherche à rassembler en son royaume l'intégralité des connaissances, informations et techniques de la totalité des Kalpas, en les enregistrant pour l'éternité au fur et à mesure qu'elles apparaissent, dans une quête effrénée et ininterrompue de savoir (au contraire de Jyggalag qui avait déduit par la logique mathématique et ordonnée qui est sienne tous les événements à venir et déjà survenus, Mora devait être vert tiens).

Par conséquent, il est facile de comprendre pourquoi il se sent aussi éloigné de ses frères et soeurs Daedras, et proche des puissants mortels qui utilisent des capacités et des sciences dont il est avide, afin de les notifier dans son grand livre de tous les kalpas, Apocrypha (dont la forme pourra, j'imagine, être amenée à changer dans le prochain mais je pense que l'objectif demeure éternel).

Comme tu le disais si bien, Svart', Mora est du genre à posséder et donner des pouvoirs dépassant l'imagination, issus de passés révolus ou de contrées bien trop lointaines pour être atteintes physiquement par les mortels de Nirn. Quel service peut-on rendre à une créature dans son genre ? Trouver une information qu'il ne possède pas encore, bien entendu. J'ai trouvé Dragonborn créatif en la matière (le coup des Skaals était réussi), on pourrait donc s'en inspirer. Pour le coup, on peut avoir deux approches différentes si on considère que l'on va récupérer des infos pour Mora :
- soit il s'agit d'une unique info importante qu'il désire ardemment et il ne sera pas facile de la chouraver à son puissant propriétaire.
- soit il s'agit d'un monceau de détails qui lui échappent encore et leur récupération se fera sur le long terme, mais plus aisément.

Qu'est-ce qui pourrait bien être caché aux yeux inquisiteurs de Mora ? Un secret dans les ténèbres ? Peut-être un conflit avec Nocturne, qui planque un pouvoir en particulier dans l'espoir de le détruire et que Hermaeus désire ratifier. Les secrets des Dwemers ? Si Mora a, j'imagine, été en mesure de récupérer certaines sciences inhérentes à leur civilisation, peut-être qu'une technique d'enchantement ou d'animation des corps lui est encore inconnue. Le secret du Tribunal ? La mort de Nérévar, le pouvoir du Cœur... difficile de connaître la vérité à cause de l'Instant Écarlate, mais la vérité pour Mora n'est-elle pas celle qu'il appose dans ses livres ? Je m'égare, mais ce serait intéressant de savoir comment le grand bibliothécaire des réalités qui se suivent gère celles qui sont adjacentes...

Une autre piste plus intéressante, peut-être : un conflit interne en Apocrypha. Et si Xarxès, son fidèle scribe qui l'aide dans son immense quête de connaissances, avait décidé de se rebeller, ou du moins d'exprimer son mécontentement, en foutant le bordel dans la bibliothèque ? Déchirer des pages, écrire des mensonges, voler des savoirs et les distribuer... Mora, furieux, chercherait un mortel en mesure de l'aider à remettre de l'ordre dans les rayons de sa bibliothèque et les pensées de Xarxès. On ne sera pas obligé d'aller en Apocrypha directement, ou d'affornter Xarxès, mais l'idée est là. Car ne pas se faire aider par celui qui est censé le faire peut être handicapant, surtout pour un travail aussi minutieux.
 

Svartalfar

Membre
Messages
152
Faits que j'ai oublié de souligner, Mora est également lié à la Morag Tong (ça en fait trois avec Méphala et Sanguine) mais surtout, à la divination. On peut d'ailleurs considérer qu'il triche à ce niveau là, puisqu'il connaît le déroulé des événements par coeur, pour les avoir déjà vécus plein de fois. Or, on a plusieurs PNJ assez doués en la matière, dont un tout particulièrement : Eno Romari, dirigeant et fondateur de la Secte de la Fin des Temps. Ce prophète prédit rien de moins que la disparition des Tribuns et la Crise d'Oblivion. Mieux, son discours renvoie au temps, à la marée et aux lunes, trois trucs liés à Mora (les lunes c'est pour l'Hermora khajiit parce que les marées y sont liées). On peut partir de ça et faire enquêter le PJ sur l'auteur des visions que Romari reçoit (qui serait Mora).

Question savoirs, on a des fantômes intéressants dans Morro', dont deux spectres dwemers de gonz' assez puissants à leur époque : Noyr Mézalf et
Radac Stungnthumz. Utiliser quelqu'un pour s'attacher leurs services, ça pourrait l'intéresser. Ou récupérer leurs âmes, accessoirement.
 
Haut