Starfield Ce jeu éveille t'il votre intérêt ?

Stendarr

Administrateur
Membre du personnel
Messages
57
Titre RP
Serjo Hlaalu Arnaryl
Discord
Stendarr#6684
Cela fait plusieurs années maintenant que Starfield a été confirmé par Todd Howard. Mais depuis, nous n'avons pas eu droit à beaucoup d'informations ; et COVID oblige, il se pourrait qu'il ne sorte pas avant 2022...

Pour ma part, ce jeu est d'abord important car il témoignera de la "santé" de Bethesda Game Studios. J'ai été largement déçu par Fallout 4 (et Fallout 76 dans une bien pire mesure). Starfield sera donc l'occasion de voir l'orientation que prend le studio : notamment au niveau du world building et du game design.

Au delà de ça, j'avoue n'avoir jamais désiré un jeu de Sci-Fi de la part de Bethesda. Mais peut être pourront-ils nous surprendre ? Qu'en pensez-vous ?
 

Nérévar42

Membre
Messages
575
Je commencerais par une chose : Bethesda a prouvé avec Oblivion et Skyrim qu'ils savaient casualiser leurs productions pour toucher un maximum de gens, et offrir un produit presque "bac à sable" dans lequel les choses sont simples et plaisantes pour une majorité. De leur côté, CD Projekt et, depuis plus longtemps, Bioware avaient plutôt comme objectif la mise en place d'une ambiance bien particulière, de personnages travaillés au détriment complet de leurs open worlds qui étaient souvent mauvais et rarement moyens. Et pis y a Larian qui fait des jeux sympas aussi, mais c'est un peu hors-sujet.

Ce que je veux dire avec cette petite introduction c'est que si Bethesda souhaite faire un Skyrim de l'espace, ils le feront. Et ça marchera, parce que c'est clairement devenu une manière de jouer aujourd'hui. Le vrai problème se situera davantage dans les attentes des joueurs ayant froncé les sourcils devant les concessions de Bethesda de plus en plus importantes vis-à-vis de la construction de leur univers.

Là où à l'époque de Morrowind on avait un open world très finement bâti (infiniment meilleur que celui de KOTOR et plus tard DAO et Witcher I) accompagné d'une ambiance assez unique comparable à ce qui pouvait sortir des cartons de Bioware, en vieillissant Bethesda s'est écarté de ces vélléités d'univers complexes pour se rabattre sur des open worlds toujours aussi fantastiques mais à l'ambiance plus convenue, voire transparente si on y regarde de plus près. Au point de devoir attendre Dragonborn pour que les devs commencent vraiment à pondre des designs originaux (mis à part les Falmers et les Parjures) qui étaient de toute façon tirés de Morrowind et de ses extensions.

C'est ce qui a permis, je pense, à The Witcher III d'avoir un tel impact au moment de sa sortie, alors que DAI et Skyrim avaient un peu foiré leur affaire de ce côté-là quelques années plus tôt : il était le seul RPG AAA à apporter un univers de style plus ancien, plus connoté et moins "facile". Et pourtant l'open world de CD Projekt n'était pas spécialement meilleur que celui de Skyrim, parfois même plus chiant par moments. Du coup c'est la preuve qu'il y a encore de nombreux clients des jeux présentant des originalités de structure, tant au niveau du gameplay que du lore.

Du coup, je pense que Starfield est tout à fait en mesure de ne PAS être Space Skyrim. Parce que le marché a montré qu'il était friand des deux alternatives. Je ne m'attends pas à ce que Bethesda sorte un nouveau Mass Effect (en plus je n'ai jamais joué à Mass Effect mais j'assume que c'est du Space DAO), mais plutôt qu'ils reviennent aux structures universelles type-Morrowind et qu'ils mettent de côté leur transparence "casual" pour surprendre un peu les joueurs qui attendaient un retour en force de la puissance loresque et open-world de Bethesda.

En revanche, pour TES VI, je ne me fais pas tellement d'illusions. J'ai bien peur que la boîte ne se dise qu'elle va couler si le VI marche mal, et elle mettra les bouchées doubles pour caresser les Skyrimeux dans le sens du poil et faire du chiffre. On risque donc d'avoir des intrigues nouées de fil blanc et des loots random un peu partout. Si à la limite c'est géré à la Divinity II, avec autodérision, je pourrai accepter ces sacrifices. Mais Skyrim se prenait au sérieux tout en mettant en avant ces systèmes qui étaient clairement bancals voire honteux, donc... meh.
 

Daichi

Modérateur
Membre du personnel
Messages
719
Discord
Daichi#0901
TES VI, comme le dit Nérévar, ça sera un Skyrim 2. Et c'est en soi une "bonne chose" pour que la boîte reste debout : l'échec de Fallout 76 fait de cette boîte un colosse aux pieds d'argile, qui même après son rachat par Microsoft pourrait s'effondrer au moindre nouvel échec. Starfield sera une licence toute neuve, mais TES 6 non, il faudra donc continuer sur la lancée de Skyrim tout en innovant pour proposer un jeu qui mériterait quand même d'être joué.

Donc, pour Starfield : ce jeu m'intéresse ENORMEMENT. Plus que TES 6 (qui me hype bien plus, car... bah, ça reste ma licence préférée), car comme dit précédemment, on saura de quoi il en retournera pour ce nouvel opus. Mais on a aucune idée de comment sera Starfield. Un "No Man's Sky" ? Un "Mass Effect" ? Un "Avatar - le jeu" ? Un "Destiny/Halo" ? Personne ne le sait ! Et c'est relativement frustrant, mais aussi très excitant.

Si pour TES 6 ils feront sans doute un Skyrim 2, pour Starfield ils peuvent se lancer sur quelque chose de totalement nouveau, ambitieux, et qui ravira les joueurs ! On peut en même temps se dire qu'ils se reposeront sur leurs lauriers, mais ça serait se tirer une balle dans le pied. A mon avis, le jeu sera bon et novateur, et fera parler de lui, sans pour autant être un carton à la Elder Scrolls.

De ce qu'on en sait, ça restera un RPG "open world" en bac-à-sable, simple mais sans l'être trop non plus (Fallout 4 restait compliqué, moins que ses prédécesseurs, mais plus que Skyrim). Ils partent sur des bases totalement neuves, preuve que Bethesda a toujours une envie de créer, d'imaginer, et de proposer quelque chose de différent (sinon, pourquoi créer une nouvelle licence ?).

Je jouerai sans doute à ce jeu à sa sortie.
 
Haut